Description générale

Le monastère Saint-Nicolas Anapafsas se trouve près du village de Kastraki. C’est le premier monastère que l’on rencontre en quittant ce village en direction des Météores. Autour se trouvent les ruines des monastères du Précurseur, d’Aghia Moni, du Pantocrator ainsi que la chapelle de Panagia de Doupiani.

Le monastère est construit sur un rocher de dimensions réduites et étroit à son sommet. Cela a influencé sa forme architecturale et la disposition de ses bâtiments, qui ne pouvaient pas s’étendre en largeur, et a amené à une solution de construction sur plusieurs étages.

Lorsqu’on monte l’escalier en pierre, on rencontre d’ abord la petite chapelle Saint Antoine et la crypte où jadis étaient gardés les manuscrits et les objets précieux du monastère. La chapelle Saint-Antoine présente un intérêt particulier car ses fresques, datant du XIVe siècle, sont encore en partie conservées. A l’étage supérieur, près d’une galerie, se trouve l’église principale du monastère, dédiée à saint Nicolas, alors qu’au dernier étage se trouve le vieux réfectoire dont les fresques (la Vierge à l’Enfant, la parabole du riche et du pauvre Lazare) ne sont pas d’un art extraordinaire. Le réfectoire, aujourd’hui rénové, sert de lieu de réception. Au même étage se trouvent aussi l’ossuaire du monastère et la chapelle Saint-Jean le Précurseur récemment restaurée (1971).

On ne connaît pas avec précision l’origine du nom du monastère Saint-Nicolas Anapafsas. Il est vraisemblablement dû à un ancien fondateur que l’on pourrait situer au XIVe siècle, au début de la vie monastique sur le rocher. Certains historiens avancent l’hypothèse que le nom Anapafsas est étymologiquement associé au verbe “αναπαύομαι” (se reposer); le qualificatif <<Anapafsas>> devrait donc signifier lieu de repos et d’ agrément.

 Horaire d’été: 9:00-16:00 Fermé le Vendredi   Horaire d’hiver: 9:00-16:00 Fermé le Vendredi

 24320-22375

Regardez sur la carte